Hyacynthe VINCENT 

 

 

 


 

Hyacynthe VINCENT
MEDECIN FRANÇAIS

(Bordeaux 1882  - Paris 1950)

 

 

Il découvrit le bacille Fusiformis fusiformis qui, associé à des spirilles, est à l'origine de l'angine ulcéro-membraneuse, généralement unilatérale, dite angine de Vincent. 

L'angine de Vincent est une inflammation des amygdales accompagnée d’une ulcération. Elle nécessite le plus souvent un traitement à base d’antibiotiques (pénicilline entre autres), mais surtout une bonne hygiène bucco-dentaire. 
Elle provoque aussi une haleine fétide.

La stomatite ulcéro-membraneuse, entrevue aux armées par Van Swieten et autres dès 1873, avait été isolée par Bergeron, en 1858, qui l'avait caractérisée par une triade longtemps cliassique : contagion, spécificité, épidémicité.

En 1858, la découverte de la symbiose fuso-spirillaire, par Vincent et Bernheim, remet en honneur les idées de Bergeron, mais pour un moment seulement. Actuellement, on pense que cette maladie, dont la reproduction expérimentale a toujours été impossible, n'est qu'un stade de l'évolution par lequel peut passer toute stomatite (Dechaume). in  Histoire Illustrée de l'Art Dentaire - Stomatolosgie et Odontologie - par Michel Dechaume & Pierre Huard - 1977

Il réalisa aussi un vaccin contre la fièvre typhoïde et un sérum contre la gangrène gazeuse (Académie des Sciences,1922)

Retour France

 


 



Retour au sommaire

Copyright © HA.2000-2011

: 23/09/07