PAVLOV

 

 

Ivan Petrovitch Pavlov
(en russe : Иван Петрович Павлов) (Riazan, 26 septembre 1849 - Saint-Pétersbourg, 27 février 1936)
est un médecin et un physiologiste russe, prix Nobel de physiologie ou médecine 1904 et lauréat de la médaille Copley en 1915.

Réflexe de Pavlov

Pavlov est connu pour son travail sur les régulations nerveuses de la physiologie du cœur et du système digestif. Son objectif principal était de mettre en évidence un phénomène psychique dont les bases seraient uniquement physiologiques.

Travaux sur la fonction gastrique du chien

À partir de 1889, il entama les travaux qui le rendirent célèbres, l'étude expérimentale de l'activité des glandes digestives du chien.

Il démontra alors que la sécrétion de salive et des sucs gastriques peut être déclenchée par le contact direct avec de la nourriture, par la vue de celle-ci, mais aussi par des stimuli externes liés à l'heure du repas. Par exemple, si l'on présente sa nourriture au chien en même temps que retentit une sonnerie, on constate que, au bout d'un certain temps, la seule sonnerie déclenche le processus de salivation.

Réflexes conditionnels

Pavlov démontra ainsi qu'outre le réflexe non conditionné (salivation "normale" devant la nourriture), il est possible de déclencher, par un processus d'apprentissage - ou conditionnement -, un réflexe conditionné (salivation liée au stimulus). Il étendit ensuite ses découvertes à l'Homme. Ainsi, pour lui, le réflexe conditionné correspond à ce que l'on appelle couramment "discipline, éducation, habitude" et toutes les activités psychiques, si complexes soient-elles, ne sont que la résultante de processus physiologiques de type réflexes.

Ces travaux expérimentaux, réalisés au cours des années 1890 à 1900, ne furent connus des scientifiques occidentaux que par des traductions isolées et ce n'est qu'en 1927 qu'ils furent tous traduits en anglais.

Pavlov, grâce à ses recherches novatrices sur le conditionnement, est considéré comme l'un des fondateurs de la psychologie soviétique moderne. En dehors de l'URSS, ses travaux influencèrent, au début du XXe siècle, le développement des théories psychologistes béhavioristes à orientation physiologique. En définissant la nature et le fonctionnement des réflexes conditionnels, il est aussi à l'origine de nombreuses recherches sur les processus d'apprentissage. En 1904 il fut le premier Russe à recevoir le prix Nobel et exposa en russe ses travaux.

 

Argentine - 1959

Cartes maximum

 

 

 


Retour au sommaire

Copyright © HA.2000-2011

: 23/09/07