Les  Hommes
&
les femmes
 

 

Cliquer le timbre pour ...

 

         

Pierre Fauchard

 

 

 France - 1961

   

Laurent Mourguet

 

 

  France - 1994

   

Ambroise
PARE

 


France - 1943

 


Hongrie - 1987

 

Nicasio Etchepareborda

 

History of Dentistry

 

Argentine - 1991

   

sir Alexander Fleming

Biographie

et autres timbres

 

Benin - 1978

   

Ivan Petrovitch PAVLOV

 

 

Argentine - 1959

   

Wilhem Conrad Röntgen

radiographie

et autres timbres

 

Dantzig - 1939

   
         
         
         

 

       

Henri
MOISSAN



France - 1986


Suède - 1966

 

Werner
von
Siemens

 

 


Allemagne Fédérale - 1966

 

 

       

CHEDDI JAGAN

 

 

Guyana - 1995

   

EMILIO NUNEZ RODRIGUEZ

 

 

Cuba - 1955

   

DANIELLE
CASANOVA

 

France - 1983

 

Allemagne Orientale - 1962

 

 

       

sports

France - 1970

Jeux Mondiaux
de
la Médecine

 

 

KERSTYN
PALM

 

 

Suède - 1972

 

ELIZBIETA KTZESINSKA

 

 

Pologne - 1956

 

Pologne - 1960

 

ERHARD
KELLER

 

 

Hongrie - 1966

 

Sharjah - 1968

 

Haïti - 1968

WILLIAM G.
BEERS 

 

 

Canada - 1968

ALFRED NOBLE MONTAGNE

 

 

Tonga - 1990

MARC
SPITZ

 

Liberia - 1973

 

Mongolie - 1972

 

Grenada - Grenadine - 1994

 

Fujeira - 1972

 

Guyana - 1992

Biographie :

MARK SPITZ

Né le 10 Février 1950



   Mark Spitz entra dans l'histoire de la natation pendant les Jeux Olympiques de 1972 en devenant le premier athlète à remporter 7 médailles d'or en une olympiade. Sa performance fut encore plus remarquable puisque les 7 médailles d'or furent remportées en établissant à chaque fois un nouveau record du monde.

    Il remporta 4 médailles individuelles et 3 relais.

    Après son triomphe à Munich, Spitz fut assailli d'offres diverses et gagna plus de 7 millions de dollars en deux ans.

    Malgré les efforts de ses agents en relation publique, sa carrière hollywoodienne s'écroula lorsque les critiques démolirent les performances de Spits à la télévision ou dans les publicités. Il semble que la critique à propos de sa vie après les Jeux Olympique fut à la hauteur de l'admiration qu'il avait suscité pendant les Jeux Olympiques. Mais la controverse n'était rien de neuf pour Spitz. Elle l'avait accompagné depuis qu'il avait plongé pour la première fois dans une piscine.

    Mark Spitz naquit le 10 Février 1950 à Modesto en Californie. Lorsqu'il fut âgé de 2 ans, sa famille déménagea à Hawaii où son père Arnold lui apprit à nager.

    Après 4 ans à Hawaii, la famille Spitz retourna en Californie où Spitz commença les compétitions.

    A 9 ans, son père l'emmena au Club de Natation d'Arden Hills pour qu'il s'entraîne avec Sherm Chavoor qui allait devenir le mentor de Spitz.

    Arnold Spitz disait souvent à son fils :
"La natation n'est pas tout, la victoire l'est."

    A l'âge de 10 ans, Spitz détenait 17 records nationaux dans sa catégorie d'âge et un record du monde. Il était considéré comme le meilleur nageur de 10 ans du monde.

    A l'âge de 14 ans, son père lui dit :
"C'est maintenant ou jamais;"
    La famille déménagea à Santa Clara pour que Spitz puisse s'entraîner avec George Haines du club de natation de Santa Clara.

    Spitz continua à exceller en natation et plus particulièrement en papillon.

    A l'âge de 16 ans, il remporta le titre national sur 100 m papillon, le premier de ses 24 titres.

    L'année suivante, en 1967, il remporta 5 médailles d'or aux Jeux Pan-américains à Winnipeg.

    On s'attendait à ce qu'il remporte plusieurs médailles individuelles aux Jeux Olympiques de 1968, puisqu'il détenait 10 records du monde. La controverse vint de Spitz lui-même lorsqu'il prédit qu'il allait remporter 6 médailles d'or.

    Il ne réussit pas à réaliser l'exploit qu'il avait annoncé. A Mexico City, Spitz remporta 2 médailles en relais (dans le 4x100 et le 4x200 m nage libre) et 2 médailles individuelles (une médaille d'argent sur 100 m papillon et une médaille de bronze sur 100 m nage libre). Ce qui aurait été un triomphe pour d'autres fut une déception pour Spitz.

    Il se reconcentra sur la natation et partit pour l'Université d'Indiana pour s'entraîner avec le légendaire Doc Counsilman.

    Pendant ses études en dentaire, Spitz continua à accumuler les récompenses, les médailles et les records du monde en natation. Il remporta 8 titres nationaux individuels.

    En 1971, il fut élu "meilleur athlète amateur des Etats-Unis". Il fut nommé "meilleur nageur mondial" de l'année 1969, 1971 et 1972.

    En 1972, après avoir réussi ses études à Indiana, il se prépara aux Jeux Olympiques. Sa première course à Munich était le 200 m papillon. Spitz remporta la course en 2'00"7.

    Le 200 m nage libre fut encore plus prenante. Spitz l'emporta en 1'52"78, devant son compatriote Steve Genter, qui avait quitté l'hôpital la veille où il avait été admis pour un problème pulmonaire.

    Plus tard, sur le podium, Spitz arriva pieds nus, en portant ses chaussures. Il les posa de côté pendant l'hymne national. Puis les ramassa et salua la foule en les tenant à la main. Les Soviétiques l'accusèrent de commercialisme. Affirmant que son geste était innocent, que ses chaussures étaient vieilles et qu'il n'avait pas été payé pour faire de la publicité, Spitz fut lavé de tout soupçon par le comité olympique.

    Il oublia le problème et remporta sa prochaine course, le 100 m papillon, avec une longueur d'avance dans le temps de 54"27. Mais la controverse rattrapa Spitz lorsqu'une rumeur circula sur le fait que Spitz ne participerait pas au 100 m nage libre. Malgré le fait que son compatriote Jerry Heidenreich était en mesure de le priver de la médaille d'or, Spitz participa au 100 m nage libre.
    Il remporta l'or, terminant avec une demi-longueur d'avance sur Heidenreich en 51"22.

    Spitz remporta ses 3 médailles d'or par équipes dans le relais 4x100 m nage libre, dans le relais 4x200 m nage libre et dans le relais 4x100 m 4 nages.

    C'est alors que la tragédie frappa les Jeux. A 4h30, le 5 septembre, des terroriste palestiniens entrèrent dans le village olympique, tuèrent deux membres de la délégation israélienne et prirent 9 otages. Spitz, qui avait gagné sa dernière médaille quelques heures auparavant, dormait tout près.
    Au matin, Spitz participa à la conférence de presse, accompagné de son entraîneur et de la police allemande.
    "Je pense que les meurtres dans le village olympique sont tragiques. Je n'ai pas d'autre commentaire." dit-il.
    Spitz, qui est juif, était nerveux à juste titre. Il partit immédiatement pour Londres.
    Spitz fut critiqué pour avoir discuté de sa carrière cinématographique alors que 9 otages étaient encore détenus.

    Malgré une presse négative, Spitz fut accueilli comme un héros. Il abandonna la natation, poursuivit ses études dentaires et choisit les offres commerciales les plus intéressantes. Son agent dit que Spitz était considéré comme le plus grand héros depuis Lindbergh.
    Spitz devint le représentant officiel de la Compagnie Schick, de la Ligue laitière, d'adidas de Speedo et de nombreuses autres compagnies.

    Bien qu'il fut admiré des femmes, Spitz commença à sortir avec la fille d'une connaissance d'affaire de son père. Moins d'un an après ses exploits à Munich, Mark Spitz et Suzy Weiner, étaient mariés.

    Sa carrière dans le "showbiz" n'a pas marqué les esprits. En quelques années, il disparu totalement en tant que personnalité du petit écran.

    Spitz passait du temps à faire de la voile.

    Les gens lui demandèrent souvent :
    "Nagez-vous toujours ?" La plupart du temps la réponse était "non". Mais en 1989, à l'âge de 39 ans, il se remit à s'entraîner pour les qualifications pour les Jeux Olympiques de 1992.

    Il voulait participer au 100 m papillon. Bien que ses records de 1972 avaient été battus depuis longtemps, il croyait en ses chances parce qu'il avait battu Rowdy Gaines dans quelques courses en 1984.

    En 1991, Spitz s'aligna face aux olympiens Tom Jager et Matt Biondi sur 50 m papillon. Spitz perdit face aux deux nageurs. Il ne réussit pas non plus à se qualifier pour les Jeux Olympiques de 1992. Son meilleur temps était de 58"03 alors qu'il devait nager 55"59 pour se qualifier.

    Spitz vit toujours à Los Angelès avec sa femme et ses deux fils.

***

C'est le Business Courier de Cincinnati qui dévoile l'affaire: le célèbre nageur moustachu vient de porter plainte contre Procter et Gamble, (multinationale pharmaceutique) estimant que la marque P&G, par sa marque "Crest" utilisait indûment son image. Les dentifrices "Crest" annonçaient que Mark Spitz faisait partie de l'"Histoire de la dentisterie", ainsi que le site de Procter et Gamble. Or Mark Spitz n'a pas été diplômé pendant ses études à l'Université d'Indiana (de 1968 à 1972). C'est pendant cette époque qu'il s'entraînait sous les consignes de Doc Counsilman, et qu'il était membre de Phi Kappa Psi Fraternity en "pre-dental". (Prépa-dentiste ou PCEM1 dirions-nous en France) ce qui lui apportait les meilleures conditions imaginables pour sa préparation Olympique. Si l'Homme de Munich a effectivement tenté cette filière universitaire, après le raz-de-marée médiatique des Jeux Olympiques, c'est Hollywood qui l'a emporté sur l'Université. Bien que de nombreuses personnes aient toujours pensé que Spitz était dentiste, il n'en est rien. Certainement pour ne pas être accusé de charlatanerie, Mark Spitz à donc porté plainte devant la cour supérieure du comté de Los Angeles contre Procter et Gamble. Le motif de la plainte: "Les dentifrices Crest annoncent que Spitz est membre de l'association des dentistes (Dental health care) et qu'il approuve les produits Crest" n'est pas suivi, pour le moment d'une attente financière.

         

 

 

 

 


Retour au sommaire

Copyright © HA.2000-2011

: 8/02/09