Fleming 

 

 


 


Fleming, sir Alexander
(1881-1955)

Medecin et bactériologiste britannique.
Prix Nobel en 1945

 

La pénicilline

 

 

Fleming, sir Alexander (1881-1955),
médecin britannique et prix Nobel, surtout connu pour sa découverte de la pénicilline.

Même sans la découverte et la reconnaissance de la valeur de la pénicilline, Fleming aurait laissé sa marque dans le domaine de la bactériologie pour ses études sur l'infection des blessures, l'antisepsie, les moyens de défense des tissus contre l'infection et, particulièrement, ses études sur le lysozyme. Ses travaux sur la pénicilline lui valent des honneurs additionnels, parce qu'ils affectent et modifient profondément la pratique médicale et chirurgicale en matière d'infections et marquent les débuts de l'ère des antibiotiques.


Né près de Darvel dans le Ayrshire en Écosse et ayant fait ses études à l'hôpital Sainte-Marie de Londres, il fut professeur de bactériologie dans cet établissement de 1928 à 1948, date à laquelle il devint professeur émérite.
Il fut anobli en 1944. Fleming fit des recherches remarquables en bactériologie, en chimiothérapie et en immunologie.

C'est au hasard que l'on doit la découverte de cette substance antibactérienne. En 1928 le bactériologiste britannique Alexander Fleming, de retour après quelques semaines d'absence, constata qu'une culture de staphylocoques très résistants, laissée par négligence sur une paillasse de son laboratoire, avait été détruite par des souches d'un champignon de la famille du Pénicillium notatum. Une dizaine d'années plus tard, l'Allemand Chain et l'Australien Florey, du département de biochimie de l'université d'Oxford, réussissent à stabiliser et à purifier la molécule de pénicilline et permettent ainsi les premiers essais thérapeutiques. La production industrielle commence en 1943 aux États-Unis et (efficacité de ce médicament est définitivement confirmée lors de la guerre durant laquelle son utilisation massive a permis de sauver de (infection un grand nombre de soldats et de civils.


Il ouvrit ainsi la voie à la révolution médicale que constitua le développement du traitement des maladies infectieuses par les antibiotiques.
Depuis cette découverte, en annexant d'autres protéines à la pénicilline naturelle issue d'un procédé de fermentation, les scientifiques ont su améliorer ses propriétés et diversifier son champ d'action. Son utilisation reste essentielle dans le traitement de beaucoup d'affections.

Les antibiotiques sont utilisés très couramment en dentisterie lors des infections d'origine dentaire ou autres.

En 1945, il partagea le prix Nobel de physiologie ou de médecine avec deux autres Britanniques, sir Howard Walter Florey et Ernst Boris Chain, pour leurs contributions à la mise au point du traitement antibiotique par la pénicilline.

 


 

 

 

 

 

Hongrie - 2767
Grande-Bretagne - 496
Roumanie - 4553

 

 

Saint-Marin - 1068
Benin - 410
Bhoutan - 1559
Australie - 1465
France - (2001)
Djibouti - 523

 

 

 

 

 

 

Congo (Rép.) - 2000
Gabon - 408
Libéria - 616

 

 

 

 

 

 

Mali - 375
Mali - 255 PA
Mali - en 1999

 

Mauritius
BF n° 7

50e Anniversiare de la découverte de la Pénicilline
par Sir Alexandre FLEMING

 

 

 

 

Mauritius - 473
Niger - 545
Mexique - 936

 



 

 

 

Feroe - 79


 

 

 

Monaco - 2003

Tchad - 1976 - Bl 19
Sir Alexandre Fleming

 

Liens :

http://www.fundp.ac.be/sciences/biologie/bio2001/bioscope/1928_flemming/flemming.html

http://www.soirillustre.be/3466fleming.html




19 timbres répertoriés

- Andorre espagnole n° 227
- Bénin n° 410
- Centrafrique n° 1661
- Comores n° 187
- Congo n° 405, 497
- Danemark, ile Feroe n° 79
- Djibouti n° 523
- Gabon n° 408
- Gambie n° 883
- Madagascar n° 1194
- Mali n° 375, PA n° 255
- Mexique n° 936
- Niger n° 545
- Saint-Marin n° 1068
- Tchad bloc n° 19 + 1 bloc paru en 2000
- Togo n° 623
- Wallis et Futuna PA n° 105

 



Retour au sommaire

Copyright © HA.2000-2011

: 23/09/07